Le 23 mai 2018 dernier se tenait une matinée ouverte aux couleurs de Wize Alliance afin de mieux faire connaître les opportunités offertes par la technologie éponyme. Aux côtés des membres de l’association, ce sont ainsi plus de 80 personnes qui se sont retrouvées en plein cœur de Paris, en présence de Edouard Sauvage, Directeur général de GRDF et nouveau président de l’Alliance.

A l’occasion de cette matinée portes ouvertes, les membres et invités ont alterné les prises de parole au rythme des conférences et tables rondes devant un public de professionnels, fabricants de composants électroniques, start-ups, intégrateurs, experts ou opérateurs de réseaux. L’objectif ? Faire connaître les spécificités de la technologie Wize dans l’écosystème foisonnant des réseaux IoT (modes de communication des objets connectés) grâce à l’usage du réseau base fréquence 169Mhz.
 

Déjà plus de 4,5 millions d’objets connectés avec Wize, et plus de 20 millions à horizon 2021

L’événement a permis de revenir sur les particularités de la technologie Wize, le développement de l’alliance depuis sa création il y a un an, et sur des cas concrets de déploiements massifs d’objets industriels connectés réalisés depuis plus de 10 ans en France, au Portugal, en Espagne, mais aussi en Italie, où une technologie cousine de Wize y est largement implantée, notamment dans le domaine du gaz et de l’électricité.
 

80% de la population française couverte par un réseau Wize en 2021

Grâce au développement national de Gazpar, le compteur de gaz intelligent de GRDF depuis 2017, c’est 80% de la population française qui sera couverte par un réseau de communication Wize à horizon 2021.
 
Ce taux de couverture offre des opportunités commerciales et techniques évidentes qui séduisent de plus en plus d’acteurs à la recherche d’alternatives aux autres solutions du marché, en France comme dans le reste de l’Europe, où des réseaux Wize sont déployés et disponibles, notamment via l’utilisation des infrastructures de connectivité de SUEZ.
 

Quelles perspectives pour l’écosystème Wize ?

Historiquement concentré sur les métiers de l’eau et du gaz, Wize bénéficie aujourd’hui d’argument forts en sa faveur permettant, notamment, l’élargissement des champs d’application de sa technologie grâce à la fédération d’un plus large écosystème d’acteurs : distributeurs d’énergie, fabricants de compteurs de capteurs ou de composants électroniques, intégrateurs, universités, institutionnels ou encore start-ups…
 
Un champ des possibles, que de nombreux acteurs de l’IoT ont compris, comme AllWize, une startup Barcelonaise. Spécialisée dans la fabrication de composants électroniques, elle propose d’ores et déjà un kit de développement incluant les spécifications techniques Wize pour permettre aux objets de communiquer sur ce réseau.