Premier objet industriel connecté en France, le compteur communicant d’électricité, de gaz ou d’eau est un outil de transition économique et environnementale. Sujet de polémiques et de désinformation, cet objet riche en données ouvre pourtant la voie à de nouveaux services aux villes et aux consommateurs.

Des compteurs d'eau intelligents pour une gestion optimisée des réseaux d'eau

À quoi cela sert-il de relever plusieurs fois par jour les consommations d’eau de chaque abonné ? Tout d’abord à mieux gérer le service public : les compteurs d’eau communicants contribuent à créer une relation de confiance avec les usagers en les facturant en toute transparence selon leurs consommations réelles et non plus estimées, et de moderniser la gestion du service en relevant les index à distance, sans intervention à domicile. La supervision en temps réel du matériel et des systèmes informatiques est indispensable pour assurer le bon fonctionnement de millions de compteurs communicants…et de données ! Les données récupérées permettent également d’optimiser la gestion du réseau de distribution d’eau potable en détectant en temps réel des fuites sur les canalisations et limitant ainsi des interventions répétées et coûteuses pour la collectivité.  

 

De la donnée à l'amélioration de la qualité de vie

La seconde brique de valeur s’adresse plus particulièrement aux territoires et aux consommateurs eux-mêmes. Grâce à un suivi détaillé des consommations quotidiennes et des conseils personnalisés, un service comme ON’connect™ coach propose par exemple de maîtriser sa consommation d’eau grâce à une analyse détaillée et à des conseils personnalisés en ligne. Le but ? Contribuer à la préservation de l’environnement, réaliser des économies sur sa facture d’eau… et d’énergie ! Car consommer de l’eau chaude, c’est aussi consommer de l’électricité (50%) . Mais les données de l’eau vont aujourd’hui encore plus loin. Enregistrées quotidiennement, les consommations d’eau reflètent des habitudes que les algorithmes informatiques peuvent interpréter : douche, chasse d’eau, arrosage ou encore fuites. S’adaptant aussi aux consommations des locaux tertiaires, les tableaux de bords de ON’connect™ coach donnent de précieuses informations sur leurs activités.  

  

Vers la Smart City 

Objet pionnier de la ville intelligente, le compteur a ouvert la voie à d’autres usages. C’est ainsi que la technologie Wize, co-développée pour les compteurs ON’connect™ et Gazpar (compteurs GRDF)  est ouverte à tout type d’applications pour la ville intelligente : eau, énergie, déchet, gestion technique des bâtiments. Cette mutualisation des réseaux IoT permet ainsi aux collectivités de rationaliser leurs infrastructures de communication, et d’accélérer la mise en place de projets smart. Chaque acteur de la Smart City pourra ainsi profiter du réseau national déployé par GRDF et SUEZ qui comptera 15 millions de compteurs d’ici 2022. La technologie LPWAN Wize étant la plus pérenne du marché, est garantie jusqu’en 2042 (à minima). Parallèlement à ces nouveaux services, SUEZ s’inscrit dans une démarche d’entreprise connectée et concrétise sa volonté de devenir un acteur de la smart city en participant à des grands projets tels que Smart City Saint-Etienne ou encore OnDijon..   

 

Alors que la télérelève est de plus en plus demandée dans les délégataires privés et par les régies publiques, les collectivités peuvent valoriser le déploiement de compteurs connectés grâce à des services à valeurs ajoutée pour les habitants et les entreprises de leur territoire.