En 2018, Dijon se lançait dans un projet de Smart City inédit en France sous le nom de OnDijon avec un objectif : centraliser la gestion de l’ensemble des services publics de la métropole. Nommé au Smart City Expo World Congress de Barcelone en 2018 aux côtés de Londres et Melbourne, le projet bourguignon poursuit son déploiement à grande vitesse avec la première édition du Data Challenge. L’occasion de faire un point d’étape sur ce projet qui ne manque pas d’ambition.

OnDijon : une initiative inédite de ville intelligente

  Le 11 avril 2019, Dijon Métropole inaugure son poste de pilotage centralisé des services urbains (police municipale, vidéo protection, portail téléphonique, télésurveillance des bâtiments, coordination des interventions et des équipements sur l’espace public, mobilité, gestion de la circulation, gestion de crise). A travers ce projet novateur, c’est toute son expertise de gestion en temps réel, pratiquée pour les centres Visio - supervision de réseaux d’eau et d’assainissement - que SUEZ déploie ici. Cette cellule dédiée à l’hypervision, aujourd’hui parfaitement opérationnelle, permet de mutualiser et rationaliser les ressources pour la gestion de l’espace public au sein des 23 communes de la métropole dijonnaise. « Voilà ce qui fait de OnDijon, un programme unique : s‘appuyer sur toutes les compétences pour construire ensemble, un territoire durable au service des habitants et des citoyens » résume Bruno Hervet, VP exécutif de SUEZ chargé des Villes durables.
 
  Sous la direction de la police municipale, les hyperviseurs traitent en temps réel des informations issues de plusieurs sources, équipements connectés mais aussi, des demandes directement faites par les citoyens. Le citoyen est ainsi placé au centre de la ville intelligente.
 
 

Data Challenge OnDijon #1 : l’Open Innovation pour la ville de demain

Pour dynamiser son territoire et apporter en 6 mois des solutions concrètes aux nouveaux défis urbains, la métropole dijonnaise se transforme en véritable « terrain d’expérimentation ». Dans le cadre d’une démarche open innovation baptisée Data Challenge, les start-up sélectionnées pourront alors développer et éprouver leurs solutions, qui seront à terme déployées à grande échelle. Pour sa première édition, le Data Challenge s’attaque à une question centrale : la mobilité. Dynamiser le centre-ville grâce à l’offre de mobilité, améliorer l’expérience de nos déplacements sur la métropole, et en prédire les flux sont les 3 problématiques abordées. Après un appel à projets lancé lors du salon Vivatech, 30 candidatures ont été reçues. Parmi elles, 3 start-up ont été désignées sur des problématiques définies :
 
  • Atsuké pour la dynamisation du centre-ville à travers la mobilité ;
  • MILE Positionning  pour l’amélioration de l’expérience des déplacements ;
  • Datategy  pour la partie prédictive  
 
 
SUEZ mentor de Datategy
 
Pour les 3 gagnants : 20 000 euros et 6 mois en incubation locale. C’est ainsi que Datategy  -startup française spécialisée dans les algorithmes prédictifs et proposant une solution capable d’optimiser les déplacements sur l’ensemble de la métropole -  bénéficiera de l’expertise du Groupe SUEZ pour expérimenter sa solution et l’adapter au territoire dijonnais. Une perspective qui enthousiasme Frédéric Charles: « Datategy complète l’écosystème de données urbaines de SUEZ, plaçant l’Intelligence Artificielle au service de la ville ». Des points réguliers seront organisés entre les équipes de SUEZ Smart Solutions et Datatégy pour garantir la réalisation du projet dans le temps imparti. Datategy bénéficiera ainsi du retour d’expérience de la plateforme de données urbaines mise en place sur Saint-Etienne.
 
 
 
A suivre, deux autres challenges sur les thèmes de l’espace public et de l‘environnement. 
 
Et l‘aventure continue…